La Stricte League 2015, en quelques phrases. - ABIA MAG - Fanzine papier et digital. Actualité locale et internationale en matière de Street-Culture, Motors, Sport & Entertainement.
1176
post-template-default,single,single-post,postid-1176,single-format-standard,ajax_leftright,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,qode_grid_1200,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

La Stricte League 2015, en quelques phrases.

La Stricte League devait être un  » one shot  » pourtant, une édition 2015 est en route, pourquoi ?

– Avec le succès de la première édition, on s’est tous dit que ce serai cool de le refaire. Alors quand le comité du Swiss Car Event nous l’a proposé, on a accepté. Il faut dire aussi que Palexpo joue vraiment le jeu et nous aide beaucoup. C’est une relation de travail agréable et qui fonctionne vraiment bien. Ce n’est pas le cas partout !

 

Quelle sont les nouveautés de cette édition ?

On a réduit à un seul contest, l’organisation de deux compétition distinctes, c’était un peu trop complexe. Cette années, c’est open le samedi et finales le dimanche. Il y aura des  » wild cards  » pour les teams et marques, des invités, et pas mal de surprises.

 

Qu’y a-il à gagner ?

on a beaucoup de sponsors, donc on aura pas mal de lots, on travaille encore sur le prix pour le vainqueur, pas mal de choses nous ont été refusées avec comme prétexte  » la crise de l’euro  » ! On se bat et on va y arriver !

ça donne presque envie de publier tous ceux qui ont refusé de nous aider, mais c’est pas très fair-play ! En même temps, vu les excuses bidons ça mériterais d’être public !

Comment sera composé le park ?

Comme l’an passé, le concept c’est de tout ( ou presque ) construire sur place avec les élements de Palexpo. On aura un jour pour tout mettre en place et une nuit pour tout réparer avant les finales. Beaucoup de niveaux, de palettes et de créativité.

 

Pourquoi avoir choisis ce nom, encore de la provocation ?

Toujours ! le skate à toujours vécu de ce genre de choses. L’important c’était de dire c’est la stricte league et pas  Street League, nous on a pas un chèque de 250’000 dollar pour le gagnant, on a pas un budget de 1.5 milion pour chaque event, on est tous bénévoles, on travaille 20h/24h, on en chie, mais on le fait quand même !

 

Pourquoi il n’y a pas de catégories ?

Aujourd’hui les catégories n’ont plus lieu d’être, il y a des mômes de 8 ans qui déboitent tout. Il y aura des prix en fonction des  » catégories  » des participants, mais pas de compétitions distinctes. L’an passé cela à réservé quelques surprises lors du Game Of Skate qui n’auraient jamais eu lieu avec des segmentations. La seule qui devrait être mise sur pied c’est plus de 35 !

 

C’est ouvert à tous ?

Bien entendu, tout le monde peut s’inscrire et tenter sa chance. De plus, une aire de street ouverte à tous sera crée, comme l’an passé. Il faut en profiter. C’est le plus grand évènement indoor de Suisse et il y aura du spectacle, pas seulement du côté du skate ! Fmx, Quads, RC DRIFT pour une coupe du monde, show cars, clubs, et 13 voitures de drift pour les baptêmes ça va être fou !

 

10423768_10153210856267247_8420985524462520033_n

 

 

 

 

Jim
jim@pulp68.com