Cybertruck - ABIA MAG - Fanzine papier et digital. Actualité locale et internationale en matière de Street-Culture, Motors, Sport & Entertainement.
4925
post-template-default,single,single-post,postid-4925,single-format-standard,ajax_leftright,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,qode_grid_1200,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Cybertruck

Tesla dévoile Cybertruck, son nouveau pickup électrique

Sous son design futuriste, la firme californienne propose un véhicule avec 800 kilomètres d’autonomie, et des performances impressionnantes.

Sous les feux des projecteurs, l’annonce de ce soir était attendue depuis des années maintenant. Jamais une nouveauté de Tesla avait été autant anticipée jusqu’à présent. Les rumeurs étaient entretenues à la fois par Elon Musk, mais également sur tout un tas de concepts imaginés par des illustrateurs. Pourtant, le nouveau Cybertruck de Tesla est certainement le modèle à avoir le mieux entretenu le secret, jusqu’à sa présentation.

Jusqu’à jeudi soir, il était très difficile d’imaginer le dessin final du nouveau pickup de Tesla. Ces derniers temps, une seule et unique photo officielle avait été communiquée par le constructeur, et celle-ci ne dévoilait que des lignes abstraites du véhicule. Il ne nous restait que notre imagination et les tweets d’Elon Musk pour s’imaginer le produit. L’homme avait notamment expliqué s’être inspiré de Blade Runner avec son équipe, pour concevoir le pickup. Il faut dire que le clin d’oeil était fort. Dans le long-métrage de 1982, le récit prenait vie dans la ville de Los Angeles également, et pendant la période de novembre 2019.

Finalement, le voici. À Los Angeles, le voile a été levé sur celui qui s’appellera désormais Cybertruck. Au grand jamais, Tesla n’avait pu autant créer la surprise. Son nouveau pickup reprend une forme très angulaire, avec une carrosserie monocoque en acier inoxydable, lui donnant un look encore plus futuriste. Malgré ses apparences, le pickup possède bien une benne, où Elon Musk propose d’ailleurs d’y faire charger des appareils avec une charge suffisante, en 120 ou 240 volts. Un excellent point pour recharger des appareils sans utiliser de groupe électrogène, mais également pour recharger un quad, comme celui que Tesla a présenté lors de sa conférence.

Des performances dignes de Porsche ?

Il y a quelques mois, Elon Musk avait annoncé la couleur : son pickup sera aussi utilitaire qu’un F-150, tout en proposant des performances digne de Porsche. Lors de sa conférence, le pari a bien été tenu. Tesla a comparé son nouveau pickup avec le F-150 ainsi que la nouvelle Porsche 911 type 992.

Sur le papier, trois versions sont proposées. Au mieux, Tesla indique que son modèle le plus puissant – doté de trois moteurs électriques – peut abattre le 0 à 96 km/h en seulement 2,9 secondes. La version de base demandera quant à elle un peu moins de 6,5 secondes.

Pour garantir sa compétitivité face à ses concurrents, Tesla proposera son nouveau pickup électrique à un prix légèrement supérieur au Model 3. Autrement dit, le constructeur californien veut frapper fort sur son segment de marché. Le ticket d’entrée s’élève ainsi à 39,900 dollars.

Pour s’offrir une version à la transmission intégrale, la version dual-motors est disponible à 49,900 $. Enfin, la version la plus puissante est disponible à 69,900 $.

D’un point de vue autonomie, chacune des trois versions proposera des capacités différentes. Pour 39,900 $, le Cybertruck pourra effectuer plus de 400 kilomètres. La version dual motors sera autonome sur 480 kms, et la version la plus puissante proposera la bagatelle de 800 kms.

Lors de sa présentation, Elon Musk a fait part du fait que chaque version du nouveau Cybertruck pourra bien évidemment être équipée du système autopilot. Sur le site de la marque, la page de commande dévoile que l’option est disponible, moyennant la majoration de 7 000 dollars sur la facture.

Un habitacle high-tech et épuré

Prenons place à bord, malgré le fait qu’Elon Musk ne se soit pas attardé sur l’habitacle de son nouveau pickup électrique. À l’intérieur du Cybertruck, l’écran central rappelle celui de la Model 3. Le reste semble très épuré. Il est encore difficile de savoir si Tesla n’ajoutera pas des éléments, de là à la commercialisation du modèle.

Vous noterez tout de même que six places sont disponibles, grâce à un troisième siège situé au niveau des places avant. En vue de l’illustration proposée sur le site de Tesla, il est difficile de se rendre compte que l’on est dans un pickup. L’habitacle du Cybertruck ressemble à celui d’une berline, grâce à une longueur et une largeur très importante.



Jim
jim@pulp68.com